L'Equipage de La Jolie Brise

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La Julien-Germaine 1945

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 6 février 2013

Hosanna, hosanna, du bois neuf !



Revoilà l'hiver qui décourage de nombreux bénévoles. Mais il reste encore une poignée de téméraires qui préfèrent les copeaux aux "Chiffres et les lettres" !
Quille et étrave sont donc maintenant solidaires avec pour jonction le marsouin. 3 grands boulons M16x400 mm traversent de part en part. Suif et filasse amoureusement déposés par Charles sous les têtes pour assurer l'étanchéité, moi j'ai percé et tapé comme un sourd pour enfoncer tout ça. Charles a aussi remis la cheville en chêne sec sur le tenon de l'étrave. Mais avant de boulonner Christophe avait copieusement enduit de la mixture magique, appelée blioutz, les portées.
La recette du blioutz :

Le bliouz est un mélange de mastic de vitrier et de minium de plomb, on peut le faire plus ou moins liquide suivant ce que l'on veut faire. Il sert partout où il y a un assemblage en construction classique: entre deux pièces de charpente on dans les joints entre les bordés après le calfatage. Quand l'écart entre les assemblages est un peu trop important, soit parce que le bateau est fatigué soit que le charpentier a bu un coup de trop, on rajoute de l'étoupe hachée dans le mélange.
        - L'étoupe parce qu’elle est faite de fibres très fines.
        - Le minium parce que c'est un fongicide et qu'il accroche bien.
        - Le mastic de vitrier parce qu'il est composé:
        - D'huile de lin qui retarde le séchage.
        - De blanc d'Espagne (ou blanc de Meudon ou blanc de Paris etc..)

Maintenant on va s'atteler au pièces de l'arrière et continuer le travail et les petites modifs sur les gréements. Cela méritera bien un billet.

lundi 14 janvier 2013

Julien Germaine du bois neuf en perspective !


Au fond le tableau arrière, globalement pratiquement toutes les membrures sont à changer !

Alors que Jolie Brise et Saint Jacques sont dument bâchées, moteurs hivernés et attendent patiemment les beaux jours sous la surveillance de leurs gardiens respectifs, au local, c'est autour du Julien Germaine que l'on s'active !

Travaux réalisés en décembre 2012 :
  • prise de gabarits de toutes les membrures;
  • recherche d'une scierie pour les croches;
  • Démontage du bâti moteur;
  • Livraison des grosses pièces de bois (étrave, étambot, etc...)
  • Calage du JG et épontilles;
  • Confection et pose de 2 taquets sur mat de la Jolie Brise;
  • Démontage et repositionnement de la plaque de cuivre sur le mat de Jolie Brise

Et comme cela ne rigole pas dans l'assos, on se fixe des objectifs à atteindre, évidemment !

Objectifs du mois de janvier :
  • Ponçage et teinte du mat de Jolie Brise;
  • Réhausse du JG de 70 cm minimum et son calage;
  • Vérification de la quille et de son aplomb;
  • Confection de l'étrave, du marsouin et leur pose.
  • Petites modif sur le gréement du St Jacques
  • Feu de mat à revoir et modif du tableau électrique, je cherche un volontaire !...


La quille du JG, l'étrave a été délivrée, de chaque côté les membrures, un trou qui reçoit le gros boulon de M16 qui assemble la quille et le marsoin qui fait la liaison avec l'étrave, on voit la mortaise pour le tenon de l'étrave.

dimanche 4 novembre 2012

Julien Germaine, le début de l'aventure !



Suite à la réunion "Autour du Julien Germaine" du samedi 3/11, il a été décidé de repartir pour une nouvelle aventure. Rentrée dans le local depuis 1 an, la chaloupe a été  préparée pour une refonte totale. Le gaillard est démonté, le béton enlevé, les fonds nettoyé, la ligne d'arbre déposée. 90%, puis 95% à refaire, même pas peur ! Avec l'expérience des 2 premières, on a décidé de faire mieux ! Et, on a même pris de grandes résolutions...
Il y aura de l'activité au chantier tous les midi entre 12 et 14H. Tout le monde est accueilli, avec ou sans compétence, le principal est de donner un de son temps pour refaire naviguer cette belle chaloupe, sister ship du St Jacques mais qui sera gréée "à la pêche", en minoteux, sans voile.
Et, tous les 1ers samedi du mois, ce sera portes ouvertes, rangement, corvées, discussion, débat et un verre de l'amitié au local !
Contact Christophe GSM 06 37 68 49 86ou Dimitri GSM 06 28 70 01 34 ou Ecrire


vendredi 22 octobre 2010

Fortune de mer...

Un problème de coque, un mauvais coup, la bâche mal remise, une défaillance de la pompe de cale, batterie HS, les bordés qui ont séché, on a pas encore complètement analysé les causes. Mais, voilà que notre 3ème chaloupe a coulé dans le bassin.
"Au moins, comme ça, le bois va gonfler" C'est ce qu'a dit un charpentier plaisantin. En prenant notre temps, on a réussi à regrouper bonshommes et matériel pour renflouer le canot. Pas simple d'extirper d'un mètre de vase le bateau qui était posé bien droit sur ses béquilles.
Merci à tous ! Les deux très bons plongeurs du CERSUB de Bayeux, le Chantier du Bessin pour le prêt de ses sangles, Copéport pour un bon coup de "fenwick", la SNSM pour la pompe récalcitrante mais efficace, JuJu pour son supply et remorquer...


samedi 3 octobre 2009

La Saint Jacques rentre au local



Alors que l'on s'affaire autour du mat de La Jolie Brise, mais aussi de sa bôme, de son pic, de son bout-dehors, ses poulies estropées, des caps de mouton, des moques, des colliers de mat, ...Tout ça en attendant les voiles qui devraient arriver pendant la fête Le Gout du Large les 7 et 8 novembre à Port en Bessin. Au même moment, les bénévoles de l'association ont rentré la Saint Jacques au local. On s'est donc aperçu qu'elle était plus grosse que La Jolie Brise et surtout plus lourde !
L'aventure continue donc pendant l'année 2010 avec cette nouvelle chaloupe. Elle est en meilleur état que la précédente. Mais tous les hauts sont à refaire, l'étrave est à revoir, il faut remettre une barre franche, le plancher à changer, les lisses, remettre un banc et s'atteler à la mécanique. Le Renault Couach RC55 est déculassé, il est propre et a peu d'heure. Donc avis au mécaniciens, on cherche des compétences et des volontaires.
En parlant mécanique, le Volvo de La Jolie Brie a été déposé, le moteur est vraiment trop fatigué. La participation aux rassemblements régionaux a permis de faire connaitre l'association, les ventes de bibelots fabriqués par les adhérents ont augmenté nos possibilités d'autofinancement. Le Conseil d'Administration de l'assos  à donc décidé d'investir dans un moteur plus récent et fiable. C'est un Yanmar 3GM acheté chez CapLoisirs à Cherbourg qui prendra la place du vieux Volvo.
Toujours côté mécanique, Julien travaille sur le Deutz de la Julien-Germaine, on a bon espoir de le refaire tourner. Pour le réducteur on s'orientera certainement vers une pièce d'occasion.


dimanche 26 avril 2009

La Julien-Germaine armée au chalut

Voilà une bien belle vue de la Julien-Germaine dans les années 85. Prise de l'épi W dans l'avant port, en arrière plan la tour Vauban. A la Barre son patron-armateur Maurice Ferron. Elle était armée au petit chalut. On peut voir le treuil, le mat de charge, la marque de pêche constituée d'un petit pneu dans les haubands. Notez aussi les perches en bois de haies pour la pêche aux maquereaux à la traine et surtout les couleurs, rétro mais splendides !

mercredi 25 mars 2009

La Nora ex Julien-Germaine



La Nora ex Julien-Germaine c'était la chaloupe à Maurice Ferron, le frère de René qui lui avait la Jolie Brise. Les 2 frères armaient leur chaloupe à la pêche. Elle est de 1945, a été construite à Port en Bessin chez Allard. Plus ventrue, plus lourde, plus creuse, une autre forme. Et arrivé ce qui devait arrivé un bordé c'est décloué près d'un about et elle est venue "mijoter" sur la cale au fond des bassins. Il n'était pas question de la voir disparaitre. Grand débat au sein de l'association. Le gros problème reste le budget. En AG, il a été décidé qu'une proposition raisonnable serait faite au propriétaire.

Fidèle à ses statuts, l'association L'Equipage de La Jolie Brise s'est donc porté acquéreur de cette belle chaloupe typique de Port en bessin pour la somme de 600€. Elle est provisoirement sauvée d'un coup de pelleteuse. Reste le plus dur, retrouver des budgets et remotiver des troupes fraiches. On va donc finir La Jolie Brise avant de s'attaquer à la Julien-Germaine. Maurice Ferron, 82 ans, dit Pompon son ancien proprio passe tous les jours en faisant son tour de bassin. Une bien belle histoire de gens de mer qui commence à nouveau !


page 2 de 2 -